Bonjour     visiteurs jour : 20     Total clics   :   2577042     La vérité     Au président     Beauté santé     Infos loisirs     Ensemble      Jean      Informatique     Robert-Arlette     Santé corona


Forme, santé beauté


Coucou et merci Merci            
 

 
Clics 947

 

Moral, stress et déprime, éclairez-vous !

En automne, lorsque les jours raccourcissent, beaucoup de gens ont le moral qui chute.

 

Cela est particulièrement vrai dans les pays scandinaves où l’hiver la durée du jour devient très courte. Au nord du cercle polaire la nuit dure six mois, alors bonjour les dégâts ! Imaginez un instant nos amis musulman essayant de faire le ramadan en jeunant les six mois suivant quand le soleil ne se couche jamais. A Saint Petersburg ce son les nuits blanches au moment du solstice d'été.

 

 

En ce qui concerne la chute de moral et la déprime de l'hiver, la science a trouvé l’explication physiologique : on a besoin de lumière le matin pour freiner la sécrétion de la mélatonine. La mélatonine est une hormone qui est sécrétée en l’absence de lumière du jour. Lorsque qu’on éteint la lumière le soir Notre organisme sécrète de la mélatonine qui nous aide à nous endormir. Si le matin il fait nuit et qu’on s’éclaire avec un lampe de faible puissance ou ne reproduisant pas la lumière chaude (jaune) du soleil la sécrétion de mélatonine continue au  début du jour. Cette hormone influence notre humeur et lorsque sa sécrétion est augmentée, un début de dépression peut se manifester. Les nuits longues favorisent cet excès de sécrétion.

 

Si vous êtes sensible à ce phénomène qui s'ajoute au mauvais temps et qui s'amplifie lorsque d'épais nuages noirs masque la lumière la journée; la solution c'est le matin d'allumez une lumière puissante. Prévoyez des lampes puissantes supplémentaires dans votre salle de bain par exemple, et en prenant votre petit déjeuner.

 

On trouve éghalement sur le marché dans notre société de consommation, des "simulateur de l'aube" équipé d’une lampe puissante qui imite le lever du soleil en produisant une luminosité croissant de 0 à 400 lux en 30 minutes : cela augmente la production matinale de cortisol, l'hormone de l'énergie. C'est idéal pour un réveil en douceur.

 

A défaut de simulateur une simple lampe à incandescence (celle qui reproduit le mieux la lumière « jaune » du soleil) de 100 watts suffit. Environ une demi-heure avant le réveil, on s'installe dans une petite pièce éclairée par cette ampoule pendant au moins 10 minutes. Vous avez remarqué qu'il est écrit "avant le reveil ? C'était juste pour voir si vous suiviez ! le traducteur n'a pu s'empêcher de laisser cette bourde en espérant qu'elle vous aura amusée(1) Il fait lire "après" le réveil bien évidement ;-).  On peur éventuellement équiper sa salle de bain de une ou deux lampes supplémentaires à incandescence réservées à la toilette matinale. Ainsi on reçoit environ les 400 lux nécessaires pour nous stimuler, stopper la sécrétion de mélatonine et de démarrer la journée sur un bon pied.

 

Si vous vous sentez déprimé l'hiver, dison de mi décembre à mi-Mars, n'hésitez pas le soir a vous éclairer en grand. Une lumière forte, avec des tons chauds aide à mieux supporter la mauvaise saison. Le faire dès la tombée de la nuit vers 18 si possible et passer en éclairage doux vers 20 heure ou 21 heures sinon vous risqueriez ensuite de ne pas trouver le sommeil.

 

 

Bonne luminothérapie.

 

 

 (1) L'auteur se retranche derrière un traducteur imaginaire, quel patate...

Besoin de lumière

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Vous
inaugurez
ce forum,
félicitations.
Pseudo     Le 9-5-2021.   Titre  

 

Total des visiteurs  :    570810   dont aujourd'hui :   20    En ligne actuellement :  1      Total des clics   2577042