Bonjour     visiteurs jour : 35     Total clics   :   2343162


Forme tonus sant� beaut�                                                 


Coucou et merci Merci            
 

 
Clics 1405

Vernis à ongles, attention danger ?

Le vernis à ongles se décline en mille couleurs, rouge carmin, rose vif, orange ou même bleu, noir, vert, etc.

Précieux accessoire, il contient des produits toxiques, comme le signale un récent rapport de la Commission européenne. (En petite quantité toutefois)

 

 

Vernis à ongles : un peu d’histoire

Vernis à onglesLes plus anciens vernis à ongles remonteraient à plus de 5.000 ans (3.000 ans avant Jésus-Christ). À cette époque, les chinois teintaient leurs ongles de rouge ou de rose avec une laque faite de gomme arabique et de blancs d'œufs. Un peu plus tard, les Égyptiens ont coloré leurs ongles et le bout de leurs doigts avec une teinture brun-rouge à base de henné.

 

Le vernis à ongles que nous le connaissons, est apparu vers 1920 avec la naissance de la peinture automobile, qui a directement inspiré Michelle Ménard, créatrice d’émaux de couleur à appliquer sur l’ongle.

 

Vernis à ongles : un trio toxique

Si sa composition a changé en cent ans, il arrive aujourd’hui encore que le vernis à ongles recèle des produits toxiques, allergisants voire cancérigènes. (Bonne nouvelle, cela signifie qu'il en contient moins qu'à l'origine et relativise un peu la situation)

Le Département américain "of Toxic Substances Control" a mené une enquête au printemps 2012 dans des salons de manucure de San Francisco qui a révélé la présence d’un trio toxique dans des vernis pourtant étiquetés « toxic free » (non toxique).

- Des formaldéhydes, qui sont répertoriés depuis 2004 comme « produits cancérigènes » par le Centre International de Recherche sur le Cancer. Très volatils, on les soupçonne de causer des problèmes respiratoires. Utilisés comme durcisseurs, ils sont tolérés jusqu’à une concentration de 5% dans les vernis. Cette proportion était dépassée dans les échantillons testés.

- Du dibutyl phtalate (DBP), un produit accusé d’être à la source de dysfonctionnements endocriniens. Son utilisation dans les cosmétiques est d’ailleurs interdite en Europe depuis 1976.

- Du toluène. Une résine facilitant l’application du vernis à ongles est également montrée du doigt (un doigt sans verni cela va de soi;-), jugée responsable d’allergies cutanées et respiratoires.

En juin 2012, en Europe le système d’échange rapide d'informations sur les produits dangereux de la Commission européenne (RAPEX) a également épinglé des vernis à ongles bon marché vendus dans des solderies mais aussi dans des parfumeries reconnues.

 

Faut-il avoir peur de tous les vernis à ongles ?

Vernis à onglesCes récentes découvertes de produits toxiques peuvent faire peur mais leur danger pour la santé doit être relativisé. Ces produits toxiques posent un problème pour les esthéticiennes qui y sont continuellement exposées, mais pas dans le cadre d’une utilisation « normale ».

Certaines mesures de précaution peuvent néanmoins être prises :

 

1 Il est toujours bon d'être informé Lisez les étiquettes, elles doivent mentionner tous les composants d’un produit cosmétique.

 

2 Evitez de « dépasser » pour échapper aux allergies cutanées dues au toluène.

 

3 Ventilez la pièce lorsque vous posez votre vernis à ongles. (Pas comme une cabine de peinture de carrossier automobile, mais aérer ses pièces est toujours bon pour la santé ne serait-ce que pour évacuer des tas d'autres produits plus ou moins nocifs qui se dégagent du mobilier, des peintures, des tissus etc. en bien plus grande quantité que de 3 gouttes de vernis à ongles)

 

Des vernis à ongles à base d’eau commencent à se faire une place sur le marché des cosmétiques. De même pour les vernis bios, dans lesquels les solvants et plastifiants sont remplacés par de la pulpe de bois, de coton, de maïs, de pomme de terre ou de blé. (Ces fabricants sont peut-être à l'origine de cette étude fracassante) Ces vernis tiennent un peu moins longtemps et sont moins brillants mais ont un énorme avantage : ils ne sont pas nocifs pour la santé.

 

Sources : Rapex, système d’échange rapide d'informations sur les produits dangereux de la Commission européenne, rapport de juin 2012.

 

D'après un article publié par Stéphanie Koplowicz, sur eSanté

 

Entre nous les quantités en jeu sont minimes, c'est bon d'être prévenu mais de la à paniquer! (Pas niquer n'est pas bon pour la santé qu'il paraitrait?)

 

Vernis à ongles

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Vous
inaugurez
ce forum,
félicitations.
Pseudo Le 26-4-2017. Titre

 

Total des visiteurs  :    458175   dont aujourd'hui :   35    En ligne actuellement :  1      Total des clics   2343162